Traitement hydrofuge de toit Saint-Paul-de-Vence

Votre toiture n’est pas parfaitement imperméable ? Nous réalisons un traitement hydrofuge à Saint-Paul-de-Vence dans les règles de l’art !

06 44 64 49 77

 

Demoussage toiture Saint-Paul-de-Vence

traitement hydrofuge toiture Saint-Paul-de-Vence

L’une des principales caractéristiques de toute toiture est le fait d’être imperméable car elle doit protéger les occupants du bâtiment de la pluie et même de toutes les intempéries. C’est pourquoi, notre entreprise de couverture à Saint-Paul-de-Vence recommande de faire effectuer un traitement imperméabilisant de toiture afin d’avoir un bon écoulement des eaux de pluie.

Imperméabiliser une toiture est une opération à ne pas négliger pour conserver le bon état de votre toit qu’il soit fait de tuiles, d’ardoises, de zinc, de tôles… mais aussi leurs couleurs. En plus de préserver son esthétisme, l’hydrofugation de toit prévient également l’apparition de fissures qui constituent un terrain propice aux infiltrations d’eau.

CONTACTEZ-NOUS AU

06 44 64 49 77

Pour hydrofuger une toiture, notre entreprise de couverture à Saint-Paul-de-Vence utilise des produits hydrofuges qui ont pour effet de repousser l’eau étant composés d’eau ou de résine acrylique siliconique auxquels sont ajoutés des additifs. Le mélange est efficace pour favoriser l’écoulement de l’eau au lieu qu’elle stagne sur le toit. De plus, en coulant, l’eau emmène les saletés et les poussières. De ce fait, vous gardez un toit propre plus longtemps. Afin de parvenir à un résultat de qualité, notre couvreur à Saint-Paul-de-Vence utilise deux types de produits d’hydrofugation de toit qui sont :

  • L’imperméabilisant filmogène : Pour apporter une protection à votre toit, il forme un film sur celui-ci lorsqu’il est sec.
  • L’imperméabilisant à effet perlant : Son fonctionnement est différent puisqu’il imprègne le matériau pour empêcher toute infiltration d’eau. Son avantage est de laisser le matériau respirer ce qui est indispensable pour une bonne longévité. En revanche, son effet perlant est assez prononcé, ce qui représente une gêne d’un point de vue esthétique pour certains clients.

Notre couvreur à Saint-Paul-de-Vence est à votre écoute pour vous recommander le traitement imperméabilisant de toiture le plus approprié en fonction de vos attentes. Puis, il vous remettra un devis de traitement hydrofuge de toiture avant de procéder à l’hydrofugation de toit.

Cette opération doit être réalisée sur un toit propre pour un maximum d’efficacité. C’est pourquoi, notre entreprise de couverture à Saint-Paul-de-Vence commence par un nettoyage de toiture en adaptant sa méthode à la nature du matériau et à son état. Toutes les taches et saletés retirées, il poursuit par un démoussage de toiture qui permet d’éliminer les mousses et lichens et d’empêcher qu’ils ne repoussent trop rapidement. Le support est alors prêt pour un traitement imperméabilisant de toiture. Notre couvreur à Saint-Paul-de-Vence veille à appliquer le produit sur l’ensemble de votre toit en réalisant une couche homogène et continue pour que votre toiture soit parfaitement protéger.

l’imperméabilisation de toiture requiert un savoir-faire dont dispose notre couvreur. Alors, pour protéger votre toit et limiter le risque d’avoir des infiltrations d’aune appelez notre entreprise de couverture à Saint-Paul-de-Vence afin que nous vous remettions un devis de traitement hydrofuge de toiture. Il est gratuit et sans engagement de votre part !

Voir +

Saint-Paul-de-Vence

En raison de sa proximité avec la commune de Vence et pour la distinguer des autres communes portant le nom de Saint-Paul, la commune a depuis longtemps été appelée officieusement « Saint-Paul de Vence » mais le nom de Saint-Paul-de-Vence n’est officiel que depuis 2011[1],[2]. Sous la Révolution, on écrivait Sainpaul.

Sur le cadastre napoléonien de Vence, daté du 1er janvier 1834, il est même fait mention d'une « route de Gréolière à Saint-Paul-du-Var » car Saint-Paul-de-Vence gardait l'ancienne frontière du département du Var avec le Royaume de Sardaigne jusqu'en 1860[3].

C'est vraisemblablement entre le Xe et le XIIe siècle qu'un habitat se regroupe, autour de l'ancienne église Saint-Michel-du-Puy, au sud et à proximité du château sur la partie élevée de la colline[4].


Call Now Button