Réparation de cheminée Eze

Besoin d’aide pour une rénovation de souche de cheminée ? Appelez notre entreprise de couverture à Eze !

06 44 64 49 77

 

couche de cheminée Eze

Réparation de cheminée Eze

Le chauffage au bois présente un aspect authentique qui séduit bon nombre d’utilisateurs en plus de son côté économique qu’il soit utilisé comme mode de chauffage principal ou d’appoint. Cependant, la construction de cheminée comme son entretien et la réparation de cheminée sur toiture doivent être confiés à des professionnels. Notre entreprise de couverture à Eze vous propose ses services à cet effet !

Notre couvreur à Eze vous accompagne dans votre projet de construction de cheminée en vous guidant tout d’abord dans le choix de celle-ci. Il en existe différents modèles qui ont des caractéristiques spécifiques. Vous pouvez ainsi choisir une cheminée à foyer ouvert ou à foyer fermé, de différentes dimensions, d’une puissance variée afin d’assurer le rendement dont vous avez besoin. Une fois votre sélection faite, il se charge de la construction de cheminée en vérifiant au préalable que votre logement est bien équipé du conduit indispensable pour l’évacuation des fumées et que ce dernier est en bon état. Il vous assure une construction de cheminée dans le strict respect des règles afin que vous puissiez ensuite l’utiliser en toute sécurité et dans des conditions optimales.

CONTACTEZ-NOUS AU

06 44 64 49 77

Par ailleurs, notre couvreur à Eze intervient également pour toute réparation de cheminée sur toiture. En effet, il peut arriver que certaines dégradations apparaissent au fil du temps. Il est important de les réparer rapidement afin que la situation ne s’aggrave pas et vous empêche d’utiliser votre cheminée ou fasse entrer l’humidité dans votre logement. Après un examen attentif de la situation, il vous remettra un devis de réparation de cheminée avant de commencer les travaux.

Le cas le plus répandu pour une réparation de cheminée sur toiture est l’apparition d’une fissure. Notre couvreur à Eze met en place des solutions pour y remédier en fonction de son emplacement. Ainsi, si elle se trouve au niveau de la base du pied de cheminée, il glisse une plaque de zinc sous la couverture en prenant soin de la découper aux bonnes dimensions au préalable dans le but qu’elle épouse parfaitement la forme de la souche et remonte bien le long de la sortie. Quand la fissure se trouve au niveau du chevêtre, l’opération se complexifie car il faut démonter une partie de la toiture pour faire apparaître ce cadre en bois. Notre couvreur verra ainsi si le problème vient de l’abergement de cheminée qui n’assure plus une bonne étanchéité, s’il faut réparer un solin, si l’espace entre le cadre et le pied de cheminée n’est pas comblé correctement… Il saura trouver une solution à chaque problème rencontré pour une réparation de cheminée sur toiture efficace.

De même, notre couvreur à Eze se charge de toute rénovation de souche de cheminée. Il arrive que celle-ci soit dégradée et qu’il doive en refaire une partie, ou dans le pire des cas, la détruire entièrement pour la reconstruire.

Construction de cheminée et rénovation de souche de cheminée sont les champs d’action de notre entreprise de couverture à Eze alors en cas de besoin, demandez-nous un devis de réparation de pied de cheminée !

 

Voir +

Èze

La commune s'étend sur un territoire escarpé, allant du bord de mer Méditerranée où un hameau forme Èze-sur-Mer (appellation reprenant le nom de la gare d'Èze-sur-Mer tandis que le panneau routier indique Èze-Bord-de-Mer), jusqu'au piton escarpé où de vieilles maisons pittoresques et médiévales forment Èze-Village à 429 mètres d'altitude.

La première mention écrite dont nous disposons date du IVe siècle sous la forme ab Avisione (dans la section maritime de l'Itinéraire d'Antonin). Les formes suivantes, du XIe siècle jusqu'au Moyen Âge, sont du type Esa, Eza, Isia, Isie, etc. La première mention de Ese date de 1241 mais ne durera pas : on retrouve ensuite de nouveau Isia, Isie, Ysia, Esia, etc. Le nom semble enfin se fixer sous la forme Esa après son passage à la Maison de Savoie en 1388, nom qui sera repris en provençal Ezo par Mistral et traduit en français Èze.

Èze remonte donc à Avisione avec aphérèse de l'initiale av sentie comme la préposition occitane ab, « chez », et chute du suffixe, ce qui a conduit à Isia, conservé par les formes du Moyen Âge. Le même phénomène s'est produit non loin de là à La Bollène-Vésubie qui s'appelait Abolena en 1146 (du nom d'homme germanique Abbolenus ) : le A initial, pris pour la préposition est tombé puis l'article «la » a complété le nom, sans doute l'analogie avec le niçois boulina, « éboulement », y est-elle pour quelque chose. La vauclusienne Bollène s'appelait aussi Abolena en 640. Les exemples de ce type sont nombreux en toponymie. Reste à connaître la signification de cet Avisione. Il s'agit sans doute du nom de personne gaulois Aviso correspondant au romain Avitius. Ce dernier est à l'origine de quelques toponymes dont un Avèze (Puy-de-Dôme), une ancienne Avitia villa, qui a conservé son - av- initial. Très probablement, ce nom devait à l'origine s'appliquer à la petite anse que les premiers marins avaient dû apprécier comme lieu de mouillage puis qui est devenu un petit port que l'on a nommé d'après son fondateur. Il s'agit de l'endroit qu'on appelle aujourd’hui Èze-Bord-de-Mer[6].

Cheminée

La cheminée est le conduit (conduit de fumée), construit en dur, qui véhicule et confine les fumées, la vapeur d'eau, les autres gaz de combustion, éventuellement toxiques, d'un quelconque foyer, ouvert ou fermé, brûlant, afin de les évacuer ou, plus rarement, de les traiter. Le terme « cheminée » désigne également, par métonymie, l'âtre, le foyer.

Vu de l'extérieur, la cheminée désigne couramment la « souche », l'extrémité du conduit à fumée dépassant du toit du bâtiment. Ce terme désigne aussi, surtout dans l'industrie, un édifice séparé du reste des constructions, un corps de construction complètement autonome.

Les navires, les locomobiles et les locomotives à vapeur ont en ce sens des cheminées, même si ce sont de simples tuyaux cylindriques : la combustion est faite à l’extérieur du moteur avec du combustible dans une chambre ou un foyer de combustion. Pour les véhicules à moteur à combustion interne, c'est plutôt un pot d'échappement ou une tuyère.


Call Now Button