Bardage de facade Eze

Vous aimeriez poser un bardage sur vos murs extérieurs ? Notre bardeur à Eze s’en charge !

06 44 64 49 77

 

Rénovation de façade Eze

Pose de bardage de façade Eze

Lorsque vos murs extérieurs présentent des défauts tels que des irrégularités, le ravalement de façade ne permettra pas de les éliminer. Seule l’installation d’un bardage peut y remédier. Sa pose nécessite un savoir-faire spécifique pour avoir le rendu escompté. C’est pourquoi, il est recommandé de faire appel à un professionnel comme notre bardeur à Eze.

Le bardage est un revêtement de façade fixé directement dessus. Il est utilisé à des fins esthétiques pour que vous ayez des murs extérieurs beaux et sans défaut mais il a aussi l’avantage de leur apporter une bonne protection contre les intempéries et l’humidité en plus de renforcer leur isolation.

CONTACTEZ-NOUS AU

06 44 64 49 77

Il existe un grand nombre de bardages parmi lesquels notre bardeur à Eze vous aidera à faire votre choix. Vous avez en effet de multiples solutions en ce qui concerne le matériau qui peut être du bois, des ardoises, du cuivre, du PVC, de la terre cuite, du béton, du métal et bien d’autres. Chacun a des caractéristiques spécifiques que notre entreprise de bardage à Eze vous présentera pour que vous choisissiez celui qui correspond à vos attentes en matière d’esthétique (certains ont un effet pailleté, vieilli, rouillé, chrome…) mais aussi en ce qui concerne votre budget, les conditions météorologiques auxquelles votre bâtiment est confronté comme si vous êtes dans un endroit particulièrement venteux par exemple, la durabilité et l’entretien.

Une fois le choix du bardage à Eze fait, il vous reste encore à choisir le sens de la pose pour que vous ayez le rendu souhaité. Notre bardeur à Eze effectue toutes les poses que ce soit :

  • Le bardage horizontal : C’est la pose dite à l’américaine. Les lames sont toutes posées dans le sens de la longueur mais ont des tailles différentes qui peuvent aller jusqu’à 6 m de long. C’est ainsi que cette pose confère à votre bâtiment un aspect très imposant.
  • Le bardage vertical : Il s’agit de la pose scandinave. Dans ce cas, la longueur des lames est toujours la même et est courte. Avec ce type de pose, vous aurez l’impression que votre maison est plus haute.
  • Le bardage oblique : Si vous recherchez une esthéthique moderne et contemporaine, c’est ce type de pose qu’il faut choisir. Cependant, sa mise en place impose de nombreuses découpes, il faut donc la confier à un bardeur expérimenté comme l’est celui de notre entreprise de bardage à Eze.

Notre bardeur à Eze peut effectuer de chacune de ces poses en vous garantissant un résultat parfait et durable. À cet effet, il choisit le type de fixation le plus approprié car les lames peuvent être vissées, clouées, collées ou encore clipsées. De même, il met en place une lame d’air qui évite les problèmes d’humidité.

C’est une pose de bardage à Eze professionnelle que notre bardeur vous propose. Alors, n’hésitez pas à la contacter pour mettre en place ce revêtement sur vos murs extérieurs dans les plus brefs délais.

 

Voir +

Èze

La commune s'étend sur un territoire escarpé, allant du bord de mer Méditerranée où un hameau forme Èze-sur-Mer (appellation reprenant le nom de la gare d'Èze-sur-Mer tandis que le panneau routier indique Èze-Bord-de-Mer), jusqu'au piton escarpé où de vieilles maisons pittoresques et médiévales forment Èze-Village à 429 mètres d'altitude.

La première mention écrite dont nous disposons date du IVe siècle sous la forme ab Avisione (dans la section maritime de l'Itinéraire d'Antonin). Les formes suivantes, du XIe siècle jusqu'au Moyen Âge, sont du type Esa, Eza, Isia, Isie, etc. La première mention de Ese date de 1241 mais ne durera pas : on retrouve ensuite de nouveau Isia, Isie, Ysia, Esia, etc. Le nom semble enfin se fixer sous la forme Esa après son passage à la Maison de Savoie en 1388, nom qui sera repris en provençal Ezo par Mistral et traduit en français Èze.

Èze remonte donc à Avisione avec aphérèse de l'initiale av sentie comme la préposition occitane ab, « chez », et chute du suffixe, ce qui a conduit à Isia, conservé par les formes du Moyen Âge. Le même phénomène s'est produit non loin de là à La Bollène-Vésubie qui s'appelait Abolena en 1146 (du nom d'homme germanique Abbolenus ) : le A initial, pris pour la préposition est tombé puis l'article «la » a complété le nom, sans doute l'analogie avec le niçois boulina, « éboulement », y est-elle pour quelque chose. La vauclusienne Bollène s'appelait aussi Abolena en 640. Les exemples de ce type sont nombreux en toponymie. Reste à connaître la signification de cet Avisione. Il s'agit sans doute du nom de personne gaulois Aviso correspondant au romain Avitius. Ce dernier est à l'origine de quelques toponymes dont un Avèze (Puy-de-Dôme), une ancienne Avitia villa, qui a conservé son - av- initial. Très probablement, ce nom devait à l'origine s'appliquer à la petite anse que les premiers marins avaient dû apprécier comme lieu de mouillage puis qui est devenu un petit port que l'on a nommé d'après son fondateur. Il s'agit de l'endroit qu'on appelle aujourd’hui Èze-Bord-de-Mer[6].


Call Now Button